Perles de la Passion

Le verre de Murano

Histoire du Verre de Murano

ban_baguettes

Murano est une île de la lagune de Venise.

 

Au XIIIème siècle, ces sur cette île que les maîtres artisans verriers vénitiens ont été contraints de s'installer pour des raisons de sécurité ; afin d'éviter les risques d'incendies provoqués par les fourneaux, probablement aussi pour mieux préserver les secrets de fabrication.
Si les maîtres verriers formaient une caste favorisée, élevée au même rang que la noblesse, leurs privilèges ne s'étendaient pas delà de l'île qu'ils n'avaient pas le droit de quitter ; ceux-ci étaient très surveillés. Au XVIIème siècle, le conseil vénitien missionna des "agents" pour assassiner des ouvriers partis en France, débauchés par Colbert sous le règne de Louis XIV.

L'art du verre vénitien est maintenant millénaire ; des documents attestent d'activités dans ce domaine depuis l'an 982.

Tout au long des siècles, le savoir-faire des verriers va considérablement s'enrichir afin de produire des verres de plus en plus réputés pour leurs qualités techniques, leur pureté, leur transparence, la beauté de leurs couleurs...

Concernant les perles, on distingue quatre techniques distinctes : le soufflage, l'étirage, le moulage et l'étirage.

L'étirage ou filage du verre est la technique que nous employons pour fabriquer nos perles.
Le verre, mis en fusion grâce à un chalumeau spécifique, est cueilli sur des mandrins. Les perles sont fabriquées une à une, avant d'être recuites dans un four spécifique.

Connexion

Recherche

Newsletter